Economies d'énergie

Les matières plastiques sont éco-efficaces de bien des façons. Par exemple, elle permettent d'isoler des bâtiments, de fournir des emballages sûrs et légers, de réduire le poids des voitures et de rendre ces dernières moins bruyantes. D'exploiter le soleil et le vent en tant que sources d'énergie. Et, même après avoir servi pendant leur durée de vie utile, les matières plastiques ont encore beaucoup à offrir : elles sont tout simplement trop précieuses pour qu'on les jette.
Actuellement, la matière première utilisée pour la fabrication de la plupart des matières plastiques est l'huile minérale. Il s'agit d'une matière rentable et dans les faits, elle ne consomme qu'une faible quantité de pétrole (4 % de la consommation mondiale de pétrole et de gaz) et nous permet de réduire l'utilisation d'une bien plus grande quantité de pétrole dans les applications d'énergie.
Le plastique est utilisé pour fabriquer une large gamme de produits destinés à l'artisanat, aux ménages, aux loisirs, aux sports, à la médecine etc. Mais lorsque les produits en plastique sont usagés, nous devons retrouver la valeur investie pour les produire. La valeur thermique élevée des matières plastiques est en fait similaire à celle du fuel. Par conséquent, les matières plastiques peuvent remplacer en partie le fuel en tant que matière première brute, et conserver ainsi immédiatement des ressources primaires. Ainsi, lorsqu'il n'est pas possible, pour des raisons techniques ou économiques, de recycler les matières plastiques d'une autre façon, la récupération d'énergie reste une option viable.

« Le plastique est trop précieux pour qu'on le jette » : une vidéo ludique de 3 minutes qui explique très simplement l'efficience des ressources des matières plastiques.
Cette vidéo est disponible sur YouTube www.youtube.com/watch?v=82-Yz8MbxA0

  •  
  •  
  •