Normalisation

Nous avons tous l'habitude des normes.  Chaque jour, nous utilisons des documents dont le format de papier est normalisé (A4 ou A3).  Nous pouvons ainsi les copier depuis un copieur standard, puis les stocker dans des fichiers de taille normalisée, etc. De la même façon, vous pouvez acheter une canalisation en PVC pour boire de l'eau en Finlande, qui s'adaptera à un robinet en PVC acheté en Italie car leurs diamètres auront été normalisés selon une norme européenne - dans ce cas précis, la norme EN 1452.
Les normes sont développées sur la base d'accords volontaires, réalisées de façon ouverte et transparente, et sont le résultat de consensus. En général les normes existent à trois niveaux : national, européen et international.

Les Directives Européennes récemment établies dictent les « exigences essentielles » et s'appuient sur des normes européennes pour développer des procédures et méthodes de test pouvant être appliquées pour tester si un produit, un matériau ou une solution technique satisfait ces exigences.  Dans ce cas, les normes européennes deviennent obligatoires et la normalisation est un outil permettant l'application des Directives Européennes, et un moyen de prouver qu'un produit ou un matériau (comme dans le cas du plastique) est en phase avec les réglementations européennes. De nouvelles initiatives réglementaires telles que L'efficience énergétique ou la durabilité des bâtiments doivent également être prises en charge par des normes. 

Les normes volontaires représentent un accord entre l'industrie, les autorités législatives et les représentants des consommateurs finaux, ce qui est typiquement le cas, par exemple, pour les normes ISO.

Notre expert
Liens
  •  
  •  
  •