Ban Ki-moon, ancien secrétaire général des Nations Unies, a récompensé les cinq vainqueurs de l’édition 2017 de l’European Youth Debating Competition (EYDC)

L’EPCA et PlasticsEurope rassemblent des jeunes pour débattre sur le sujet hommes, planète et profit à l’âge du numérique.  

Sur les 400 jeunes participants qui ont pris part à la compétition cette année, dix ont été sélectionnés par un jury constitué de représentants de l’industrie, des médias, des ONG, des organisations internationales, conférenciers, experts, membre de l’EPCA, du YETT (Young EPCA Think Tank) et de PlasticsEurope.
La cérémonie de remise des prix a eu lieu à Berlin le 3 octobre 2017 à l’occasion de la 51e réunion annuelle de l’EPCA : c’est le plus grand rassemblement d’entreprises de la chimie en Europe.
Cette compétition permet à des lycéens de débattre autour du thème :
« Hommes, planète et profit à l’âge du numérique ; avec ou sans la pétrochimie et les plastiques ? »  

L’EYDC a été organisée dans 7 pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Royaume-Uni) entre mai et septembre 2017. À la suite des finales nationales, un débat passionné et passionnant a eu lieu à Berlin entre les finalistes.  

Pendant la cérémonie de clôture, Ban Ki-Moon, ancien Secrétaire Général des Nations Unies (2007-2016) et Tom Crotty, directeur d’INEOS et Président de l’EPCA ont remis leur prix aux cinq premiers gagnants de cette année.

1. Mademoiselle Ilsu Ari (Lycée International des Pontonniers, Strasbourg, France)
2. Monsieur Daniel Ternes (Bischöfliches Cusanus Gymnasium, Coblence, Allemagne)
3. Mademoiselle Kalina Spławska (XIV LO im. Stanisława Staszica, Varsovie, Pologne)
4. Mademoiselle Ahlam Ouladali (Institut F. Vidal i Barraquer Tarragona, Tarragone, Espagne)
5. Monsieur Nick Krüger (Ecole Allemande Internationale, Paris, France)
 


Les cinq autres gagnants ont été récompensés par Karl-H Forster, directeur exécutif de PlasticsEurope et Caroline Ciuciu, directrice générale de l’EPCA, « Cette compétition est une occasion unique pour les étudiants de la génération numérique, d’explorer plus avant les liens entre le développement de notre société, les sciences et l’industrie pétrochimique.  
De plus, dans un environnement qui évolue très vite et qui est parfois conflictuel, cette compétition donne une chance aux jeunes d’interagir entre eux sans considération de genre, de nationalité ni de culture. Finalement, pour nous industriels, l’EYDC est une très bonne opportunité de dialoguer avec la nouvelle génération, les écouter, et de découvrir leur vision du futur. En un mot, c’est le moyen de se connecter, d’écouter, d’apprendre et de collaborer pour les jeunes et notre industrie»
, a t’elle souligné.  

Karl-H Foerster, directeur exécutif de PlasticsEurope a ajouté : « Cette initiative a été lancée pour promouvoir l’éducation à la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM) et montrer à la jeune génération l’importance de la science. La formation à ces matières est d’une importance capitale pour l’avenir de notre industrie et la compétitivité globale de l’Europe».    

Document PDF
_____________________________________________________________________________

Note de l’éditeur :

L’EPCA et PlasticsEurope ont lancé une nouvelle série de l’European Youth Debating Competition (www.eydc.eu) en direction des jeunes européens de 16 à 19 ans.
Les objectifs de cette compétition et de ses organisateurs de la pétrochimie et de l’indutrie des plastiques sont de promouvoir l’éducation STIM (Science Technologie, Ingénierie et Mathématiques), est de renforcer les qualités
humaines des étudiants et de les encourager à la découverte et à l’échange au sujet des contributions de la pétrochimie et des plastiques à l’ère numérique. Pour l’industrie, c’est l’occasion de connaître les vues et espérances de la future génération de leaders. La dimension technologique de cette nouvelle ère avec la mobilité durable, l’autosuffisance énergétique, mieux vivre, bien-être social sont les ingrédients-clés de l’avenir des deux industries et la compétitivité de l’Europe dans son ensemble.

______________________________________________________________________________

The European Petrochemical Association (EPCA)

Based in Brussels, l’EPCA is the quality network in Europe for the global chemical business community consisting of chemical producers, their suppliers, customers and service providers. It operates for and through more than 700 member companies from 53 different countries. EPCA provides a platform to meet, exchange information and transfer learning, and serves as a think tank for its members and stakeholders. EPCA promotes STEM education, with a clear focus on gender and diversity inclusion. EPCA also highlight the multidisciplinary approach and the variety of challenging career paths that the chemical industry offers.

PlasticsEurope est l’association qui fédère les producteurs de matières plastiques en Europe et compte parmi les principales associations professionnelles européennes. Elle possède des bureaux à Bruxelles, Francfort, Londres, Madrid, Milan et Paris. Cette organisation collabore avec des associations européennes et nationales de l’industrie plastique et regroupe environ 100 sociétés membres qui produisent plus de 90 % de tous les polymères dans les 28 États membres de l’UE, ainsi que la Norvège, la Suisse et la Turquie. La filière plastique européenne emploie plus de 1,45 millions de personnes dans environ 60 000 entreprises (principalement des petites et moyennes entreprises dans le secteur de la transformation) et génère un chiffre d'affaires excédentaire de 320 milliards d'euros par an.

Le saviez-vous ?
  • Les toutes nouvelles jantes en plastique ne pèsent que 6 kilos
  • et sont 30 % plus légères que les jantes traditionnelles.
  •  
  •  
  •